LYCÉE MARITIME ET AQUACOLE ANITA CONTI A FÉCAMP (76)

Nominé pour l’Équerre d'argent 1997

Maître d'ouvrage : Région de Haute Normandie
Équipe : Reber (économiste) Sicre (structures) Sogeti (fluides, VRD)
Montant de travaux : 2 975 M€ HT
Surface : 3 125 m2 SHON
Programme : Restructuration et extension de bâtiments artisanaux (ancienne fumerie de poissons) pour la construction d'une école de formation aux métiers de la mer comprenant des ateliers de mécanique, d'électricité, d'hydrologie, de ramendage, salles de cours et salles spécialisées, salle polyvalente, bibliothèque et restaurant scolaire.

Le projet consiste à reloger une école de marins pêcheurs sur le quai Guy de Maupassant à Fécamp, face à l’abbaye de la Bénédictine. Le programme prévoit la création d’ateliers, de salles de classes, de salles de cartes, bibliothèque, salle polyvalente, restaurant et locaux administratifs. Nous construiront plus tard l’internat de l’école sur le plateau Saint-Jacques.
Le site, extrêmement fort, est aussi chargé d’histoire fécampoise. Il est construit au niveau du quai d’une solide fumerie de hareng adossée à la falaise qu’elle retient : une boucane, vestige de l’activité industrielle et maritime de la ville. A l’arrière et à plus de 10 mètres au dessus du quai auquel il est parallèle, s’étire un long jardin suspendu de part et d’autre de la maison de Laure Le Poittevin, grand mère de Guy de Maupassant. De cette maison, on a vue sur la ville, l’abbaye de la Bénédictine et la Manche. Prenant à contre-pied une étude de faisabilité qui prévoit de densifier à l’extrême la partie haute du site, le projet s’attache à fragmenter le programme en plusieurs constructions qui chacune, selon son affectation, est installée au niveau bas du quai ou au niveau haut du jardin. La boucane rénovée loge les grands ateliers, elle est flanquée de deux ailes d’enseignement, de gabarits distincts, qui recréent sa cour pavée. La salle polyvalente est creusée à l’arrière de la maison Poittevin qui, rétablie dans son gabarit original, accueille bibliothèque et foyer. Entre le haut et le bas, des emmarchements escaladent les terrasses et les contreforts du terrain. La journée des mousses s’étire entre le travail à pied d’œuvre sur le quai, où leur bateau est à l’amarre, la restauration et la récréation dans le jardin suspendu, épargné.
1995 / 1997

Projet publié dans :
The architectural Review / septembre 1997
Baumeister / avril 1999

Photos : Jean Marie Monthiers   Maquette : Atelier

LYCEE AQUACOLE FECAMP (76) Seine-Maritime Haute-Normandie

 

 

Fecamp038

 

 

Fecamp048

 

 

Fecamp041

 

 

Fecamp046

 

 

Fecamp039

 

 

Fecamp047

 

 

Fecamp045

 

 

Fecamp040

 

 

Fecamp044

 

 

_67B4089

 

 

_67B4096

 

 

_67B4090

 

 

_67B4095