HÔPITAL LOCAL DE SAINT ROMAIN DE COLBOSC (76)

Maître d'ouvrage : Hôpital local de Saint Romain de Colbosc
Agence Alain Gignoux architecte associé
Équipe : Reber (économiste) Sicre (structure) Sogeti (fluides, VRD) 
Montant de travaux : 7,35 M€ HT
Surface : 4 575 m2 neuf /  4 015 m2 shon restructuré
Programme : Extension de 68 lits avec salle de kinésithérapie, coiffeur, salles à manger, restructuration de 32 lits dans un bâtiment fin XIXème avec désenfumage.
Restructuration du hall, de la cuisine de production, du désenfumage et du SSI dans un bâtiment V80.

L’Hôpital local occupe un site ouvert aux pelouses arborées dans le cadre champêtre d’une bordure de ville. Trois bâtiments principaux aux noms d’arbres, logent cents lits dédiés à l’accueil de personnes âgées : les Hêtres, 19ème siècle en briques et silex, flanqué d’une chapelle, les Tilleuls, modèle sans âme des années 1980 et les Charmes, construction économique indéfiniment maintenue en vie. En plus de la rénovation lourde des Hêtres, partielle des Tilleuls, le concours prévoit la construction d’un pavillon neuf de 68 chambres qui doit par ailleurs recevoir l’accueil principal de l’établissement. Nous concevons un plan « déhanché » afin de glisser sans brutalité le gabarit important du nouveau pavillon dans le contexte et l’échelle des bâtiments existants. A l’intérieur, ce déhanchement permet de centrer les salons et salles à manger au cœur des ailes de chambres. Ces locaux partagés disposant d’orientations et de vues variées du fait de la forme du plan.
Le nouveau pavillon semble explorer le paysage. A maturité, des bouquets d’arbres plantés aux creux des équerres formées par la figure dissimulent encore sa longueur et complètent les vues par des premiers plans arborés.
Le travail de composition et d’agencement précis des plans et des élévations qui assument pleinement la répétitivité du programme, est tendu vers cette recherche de simplicité et de confortable clarté qui finit par produire tant dedans que dehors, l’expression concise et classique du nouveau pavillon.
Enfin le hasard des appels d’offre permet de retenir la préfabrication en béton blanc des élévations. Le bâtiment y retrouve un matériau qui soutient haut le dessin proportionné et la mise en œuvre épurée des élévations.

2004 / 2009
Photos et maquettes : Atelier 

 jeyf_src_301009_0142

 

 

jeyf_src_301009_0232

 

 

Sans-titre-1-copie

 

 

_67b4156

 

 

_67b4158

 

 

_67b4159